Brésil : le tribunal ordonne le rétablissement de WhatApp après plusieurs heures d’inactivité

Brésil : le tribunal ordonne le rétablissement de WhatApp après plusieurs heures d’inactivité

16 décembre 2015 Non Par Marc

Très populaire dans le monde et aussi au Brésil, le service de messagerie internet via mobile, WhatsApp, a été rétabli ce jeudi sur décision du tribunal de de Sao Paulo, car celui-ci avait été interdit de fonctionner dans tout le pays suite à une décision de justice.

« En raison des principes constitutionnels, il n’est pas raisonnable que des millions d’utilisateurs soient touchés », a souligné le juge Xavier de Souza chargé de gérer ce tribunal de justice dans un communiqué officiel.

Cette décision de suspendre ce service avait été prise par un juge de Sao Bernardo do Campo, dans le sud-est de Sao Paulo, mercredi pour mettre en vue d’appliquer une vieille décision de justice.

D’après le site G1 de Globo, le service de messagerie aurait interdit de publier des informations dans le cadre d’une enquête policière.

D’après un porte-parole du tribunal qui a supprimer l’interdiction, répondant aux questions de l’AFP, le juge de Souza a jugé qu’il y avait d’autres moyens de contraindre l’entreprise d’honorer la demande de la justice, sans créer de problèmes à plusieurs personnes qui ne sont pas concernées par cette affaire.

L’arrêt avait suscité l’indignation générale dans le pays où des millions d’utilisateurs échangent des messages de texte, de voix, des vidéos et photos de façon gratuite via ce service installé sur leur téléphone mobile, permettant ainsi de ne pas payer les tarifs très coûteux des opérateurs.

En décembre 2014, le Brésil disposait de 280,73 millions d’abonnements mobiles, dont 6,7 en 4G (internet mobile à très haut débit).

De plus, trois Brésiliens sur dix possèdent un smartphone, et ils sont souvent de grands utilisateurs de selfies et discutent via les réseaux sociaux.